ACCUEIL

Chargement de la page en cours...

Bienvenue sur le site de Laurent Coulomb, compositeur

 

 

Né à Montpellier, Laurent Coulomb a d'abord reçu une formation musicale en solfège et piano en leçons privées. Il entreprend de solides études en sciences humaines (Institut d'Études Politiques de Strasbourg, master et agrégation d'histoire), qui l'amènent à s'installer près de Nice. Il approfondit parallèlement sa formation musicale, en travaillant avec quelques praticiens de la musique (le compositeur liturgique Patrick Lamon à Montpellier, le compositeur et organiste Ernest Bohn à Strasbourg), puis au gré de leçons de composition auprès d'Alan Belkin et de Christian Manen. C'est alors la tradition d'une certaine école française qui le marque, au premier rang l'œuvre de Poulenc, Messiaen, Jolivet et Dutilleux.

La rencontre avec René Maillard (deuxième Grand Prix de Rome 1955) est décisive dans son orientation créatrice : ses encouragements affectueux et ses conseils le poussent à consacrer un temps de plus en plus important à la composition et l'amènent à prendre des leçons aurès de Nicolas Bacri, qui l'encourage à son tour. Entre temps, la rencontre avec Marybel Dessagnes, professeur au CRD de Cannes, lui ouvre de nouveaux horizons créatifs et lui permet de consolider les bases techniques du « métier » (DEM de composition instrumentale et vocale). Sociétaire de la SACEM, il est également membre de l'association Expressions XX et I dont il est actuellement secrétaire, et travaille régulièrement avec des membres de l'Orchestre régional de Cannes-Provence-Alpes-Côte d'Azur, et des collectifs comme la Compagnie Divague ou Une Bouteille à la mer. En 2016, il est membre du jury du Concours international de harpe Martine-Géliot, où sa pièce Lalita-Nartya était imposée en finale.

C'est dans la traditions française de clarté et sous les auspices de ces trois noms –  Maillard, Bacri, Dessagnes – synonymes à la fois de rigueur dans l'écriture, de partage de l'émotion esthétique, mais aussi d'une haute conscience des exigences de l'Art d'aujourd'hui, que voudrait se placer l'œuvre de Laurent Coulomb.